« Soeurs volées » à « Tout le monde en parle » dimanche 29 mars

Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement

J’ai toujours rêvé que Laurie Odjick, la maman de Maisy, puisse s’adresser à un large public pour dire le chagrin et la lutte des familles des femmes autochtones assassinées ou disparues. Cela relevait du fantasme, mais voilà que ce rêve se réalise. Dimanche, en présence de Thomas Mulcair, numéro 1 de l’opposition à Ottawa, Laurie et moi parlerons des MMIW dans une émission très grand public, « Tout le monde en parle » , enregistrée ce jeudi dans le stress, l’angoisse et l’excitation.

Le contexte était très différent de celui des entrevues que j’ai données jusqu’alors. Sur le plateau ont défilé des humoristes, un chanteur, un homme politique, avec public dans les gradins et applaudissements… L’entrevue était tout sauf intime et recueillie. J’ignore l’effet que produiront nos mots, mais je me réjouis que cette cause soit portée à la connaissance du plus grand nombre.

En haut du fameux escalier blanc, juste avant de nous asseoir sur le plateau, Laurie a pris ma main. Nous l’avons descendu main dans la main. S’il y avait une seule raison de participer à cette émission, c’est bien celle-là.

Cet article « Soeurs volées » à « Tout le monde en parle » dimanche 29 mars est apparu en premier sur Sœurs Volées .


Voir en ligne : http://www.soeurs-volees.com/soeurs...


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.