Joly + Duflot = 2012

Par Maël Thierry, Obsien fûté et affuté, une interview qui donne des pistes et de l’air. Eva + Cécile = 2012. Pourquoi c’est bien ?

Sélectionnez un passage du texte et twittez-le directement

L’interview est là.
Et pourquoi ne pas le dire ? L’idée que deux femmes de conviction, qui ont le sens de l’intérêt général, forcément rusées mais dénuées du cynisme habituel de la classe politique, des femmes morales et sociales, novatrices, pragmatiques et visionnaires, l’idée que ces deux femmes pourraient se présenter à la présidentielle et focaliser inévitablement le débat, l’idée que même les Sarko ou alias seraient contraints de tenir compte de cette immense bouffée d’air pur, oui, cette idée-là est enthousiasmante. Un ticket Joly-Duflot nous sort d’un coup de 30 années d’une alternance déprimante et poussiéreuse, où seules quelques grandes lois des toutes premières années Mitterrand ont leur intérêt.

Pardonnez mon enthousiasme. Et oui : qui d’autre ? Franchement ?


Vos commentaires

  1. Emmanuelle Walter

    Mais comme le dit Dany, si on n’étoffe pas la représentation nationale des verts, il y aura plus de ministres en cas de victoire d’Eva Joly que d’élus verts à l’assemblée ce qui reste tout de même un peu gênant pour gouverner sereinement.

    Commentaire de Jacques Depierreux